Chapitre 5 "La Prison Du Coeur"

Je gardais les yeux baissés, ils étaient embrumés de larmes, et je n'osais pas regarder Castiel dans les yeux.



Castiel : Kayce s'il te plais... Réponds moi...



Il m'a attrapé le menton, m'obligeant à lever les yeux vers lui. Après avoir pris une grande respiration et ravalé les larmes qui continuaient de me monter aux yeux, je finis par lui dire :



Moi : C'est ma s½ur... Elle va finir par savoir pour Evan... Mais je ne peux rien lui dire... Elle va vouloir me rapatrier à la maison, mais on a pas assez de sous pour ça... Et elle s'en voudra alors qu'elle n'y est pour rien... Tout est ma faute... Je ne veux pas qu'elle sache, mais je veux la voir... Je ne sais pas quoi faire... Je pleurais à chaudes larmes à nouveau.



Castiel : Eh Kayce, calmes toi... Chuuuut... Il me prit dans ses bras. Dis lui simplement que tu n'es plus avec lui. Si tu ne peux pas rentrer chez toi, tu pourras rester ici le temps que tu voudras, ta s½ur le comprendra. J'en suis certain...



Je fins un sourire et allais lui répondre quand la voix de Rosalya se fit entendre, nous appelant pour aller manger.



Castiel : Si... Si tu veux on peut rester encore un peu ici tu sais...



Moi, séchant mes larmes d'un revers de manche : Non... Ça va aller... Je vais quand même aller la remercier... Dis-je d'un sourire timide.



Il m'attrapa la main, m'entraina avec lui et nous sommes descendu. Rosalya nous attendait dans la cuisine un plat dans les mains et eu un large sourire en nous voyant arriver.



Point de vue externe.



Rosalya : Ah vous voilà ! Kayce, je suis ravie de t'avoir ici, j'ai fais des pâtes, comme je ne savais pas ce que tu aimais, j'espère que ça ira pour toi ! Dit-elle d'un grand sourire.



Kayce : Oui ce sera parfait, merci beaucoup Rosalya. Et merci encore de m'accueillir chez toi...



Rosalya : Mais je t'en prie voyons ! Mais s'il te plais, appelles moi Rosa !



Castiel : Bon trêves de bavardages, j'ai la dalle au final moi !



Ils se mirent alors à table, et malgré des circonstances des plus gênantes, ils passèrent presque un moment agréable. À la fin du repas, Kayce se rendit dans sa chambre, et tentait tant bien que mal d'ouvrir le canapé-lit, mais la force de ses petits bras n'était pas suffisante, et n'y arrivait donc pas. Après une dizaine de minutes à se débattre avec le clic-clac, Castiel entra dans la chambre, et regardait Kayce avec un air amusé.



Castiel : Tu veux peut-être de l'aide ? Dit-il avec un sourire.



Elle tourna alors la tête, et accepta timidement l'aide de Castiel. Il vint alors l'aider, et quelques secondes plus tard, le lit était prêt. Castiel prit alors des draps et une couverture, qui étaient rangés dans un des placards et les apporta à Kayce puis l'aida à couvrir le lit. Il lui tendit ensuite les quelques affaires qu'il avait préparé avant de quitter son appartement.



Castiel : Tiens, prends ton temps pour t'installer, je vais aller prendre une douche.



Kayce : M-Merci...



Point de vue Kayce



Je profitais de l'absence de Castiel pour m'observer dans le miroir. Je n'avais jamais eu la force de le faire quand j'étais avec Evan. Seulement, sachant qu'il était là désormais pour me protéger de lui, je me sentais capable d'affronter mon corps, et espérais le voir guérir, pour la première fois depuis plus d'un an... Je me souviens encore pourquoi je suis tombée amoureuse de lui, bien avant que tout dérape. Mais malgré tout, je l'aime... Je t'aime Evan Wordy...




Chapitre 5 "La Prison Du Coeur"




Flash-Back



Emilia Levinesse : Kayce, ma chérie, viens mettre la table.



Moi : J'arrive !



Je suis descendue dans la cuisine prendre des couverts. Ce midi j'allais revoir mon ami d'enfance, Evan, dont j'avais toujours été amoureuse. Il était parti en internat à cause de son comportement à ses 12ans, et y était resté jusqu'à l'obtention de son bac, qu'il venait d'ailleurs d'obtenir avec brio. Habituée à côtoyer son grand frère, qui lui, n'avait jamais eu ce genre de problèmes et s'entendait très bien avec mon frère, j'étais restée proche de cette famille, dont nos parents étaient meilleurs amis depuis plus de 10ans.
J'avais hâte de le revoir, mais appréhendais également ce moment. Nous étions encore petits la dernière fois que nous nous étions vus, et il est clair qu'après avoir passé tant de temps en internat, il devait avoir changé... Ce dont j'avais le plus peur, c'était qu'on ne s'entende plus aussi bien. Il n'était pas amoureux de moi, il ne l'a jamais été, mais nous étions très proches, et si en le revoyant il n'était plus cette personne dont j'étais tombée amoureuse, je serais vraiment dépitée...
J'étais toujours dans mes pensées, le tiroir à couverts encore ouvert, quand Nelly me fit sursauter.



Nelly : Eh Zouzou, les couverts vont pas sortir tout seuls ! Dit-elle avec le sourire.



Moi : Oui pardon ! Fis-je toute gênée.



Nelly : Ne t'inquiètes pas Kayce, tout ira bien. Elle me fit un grand sourire auquel je ne pus m'empêcher de répondre.



Une fois la table mise, je remontait dans ma chambre, et me fixais dans le miroir. Moi aussi j'avais changé. Mon corps avait de nouvelles courbes, mes cheveux, châtains, avaient poussé, mes sils s'étaient allongés et mon visage s'était affiné, transformant le visage de petite fille que j'avais en celui d'une jeune fille.
Je mis un peu de mascara, mais rien de plus, parce que je ne voulais pas avoir l'air d'être quelqu'un d'autre. J'ai enfilé un jean noir, ainsi qu'un chemisier bleu clair. Une fois prête, je descendais dans le salon, et m'installais sur mon canapé pianotant sur mon portable en regardant la télévision.
Vers 13h, j'entendis sonner à la porte, ça y est, ils arrivaient. Je restais assise sur mon canapé, ramenais une mèche derrière mon oreille, puis me levais en entendant des voix dans l'entrée. Il était là. Grand, des cheveux châtains clairs coupés courts sur le côtés, et plus long sur le dessus, sa mâchoire était plus marquée, plus carrée, et des muscles se laissaient deviner à travers une chemise ajustée. Il a vraiment changé, et il est vraiment très beau. Son frère, James, vint me faire la bise en voyant que je ne bougeais pas, et fût suivit de ses parents, puis enfin, j'avançais vers Evan.



Evan : Et bah Kayce, tu as bien grandi dis moi. Il me lança un sourire ravageur.



Moi : Toi aussi. Dis-je d'un sourire timide.



Après de brèves banalités, nous nous installions tous à table. J'étais assise entre James et Evan.



James : Alors vous deux ? Ça vous fait quoi de vous revoir depuis le temps ?



Moi : Tu sais on a pas eut le temps de trop parler. Dis-je dans un sourire que j'adressais à Evan.



Evan : Oui, mais comme je reviens m'installer ici, on va avoir le temps de rattraper le temps perdu. Il me fit un sourire à son tour.
 
 
Chapitre 5 "La Prison Du Coeur"



À la fin du repas, Evan et moi avions retrouvé la complicité de notre enfance. Nous sommes alors partis dans ma chambre pour discuter tous les deux.
Il se posta devant ma commode et regardait les photos qui s'y trouvaient.



Evan : J'ai manqué tant de choses de ta vie... Il attrapa une des photos, où je souriais à côté de Loan, un de mes meilleurs amis. C'est ton petit ami ? Dit-il amusé.



Moi : Oh euh non, je n'ai pas de petit ami. Je n'en n'ai jamais eu en fait. Dis-je gênée.



Evan : C'est rien ça, tu vas seulement entrer en seconde, tu as tout ton temps. Me souriait-il.



Moi : Et toi alors, racontes moi un peu.



Evan : Oh non tu sais, elles étaient toutes nazes les filles là-bas. J'ai pas eu de vraies histoires.



Soulagée, je lâchais un léger soupir.



Evan : Rassurée à ce que je vois ? Dit-il en m'attrapant le menton. Tu sais, j'avais peur de te revoir, de ne pas être à la hauteur de tes attentes... Après tout, c'est peut-être ridicule, mais ça a toujours été très fort ce qu'il y avait entre nous. Il me souriait. J'avais surtout peur que tu ais trop changé, et négativement. Je suis rassuré de voir que tu est devenue une belle jeune fille, et toujours aussi intéressante. Après tout... C'est peut-être à cause de toi que je n'ai jamais eu d'histoire sérieuse. J'essayais toujours de te comparer à ces filles, et c'est clair, qu'à côté d'elles, je ne pouvais voir que toi.



Moi : Mais comment...



Evan, me coupant : James m'a toujours donné de tes nouvelles. Il m'envoyait des photos de vous, notamment quand vous êtes partis en vacances l'an dernier à Bastia. Enfin voilà...



J'étais amoureuse de lui. Depuis toujours, et il venait de m'avouer que lui aussi... À partir de là, mon amour pour lui ne s'est jamais estompé. Dites moi comment, à ce moment précis, vous pouviez vous imaginer tout ce qu'il me ferait subir ? Dites moi comment vous auriez fait pour ne pas tomber amoureuse de lui ?



Fin flash-back, point de vue de Castiel.



Je venais de finir de prendre ma douche, et en ouvrant la porte de la chambre, je vis Kayce, en sous vêtements, devant la glace, le regard vide, probablement dans ses pensées. Je n'osais pas la regarder, je ne voulais pas qu'elle m'en veuille ou me trouve étrange. Mais voir son corps si frêle, parsemé de bleus, me rendait en colère et m'attristait profondément.
Je me raclais alors la gorge, pour lui faire prendre conscience de ma présence. Elle se tourna, et ne semblait ni gênée, ni troublée par ma présence, elle avait au contraire un léger sourire, et ses yeux reflétaient une forme de mélancolie. Ne sachant pas quoi faire vu qu'elle ne réagissait pas, je me lançais alors.



Moi : Je repasse dans 5 minutes, ça te laisse du temps pour enfiler quelque chose ? Ça te va ?



Elle hocha la tête, et je me rendis dans le couloir. Une fois les cinq minutes écoulées, je toquais à la porte, puis rentrais. Kayce était assise sur le rebord de son lit et jouait avec quelques mèches de cheveux. Je m'assis alors à ses côtés, elle tourna la tête vers moi, et m'adressa un sourire. Un franc sourire.



Moi : Je te laisserais pas tomber d'accord ? Quoi qu'il arrive je serais là.



Kayce : Je m'en rend compte. Merci Castiel.



Moi : Il serait temps de dormir tu ne crois pas ?



Kayce : Oui, à demain et encore merci pour tout.



Moi : Je t'en prie, dors bien.



Je l'embrassais sur la tempe, et nous nous sommes mis chacun dans nos lits respectifs. Attendant qu'elle s'endorme, je tombais à mon tour dans les bras de Morphée.



Point de vue de Kayce.



Un craquement. Des bruits de pas. Un souffle. J'ouvrais les yeux, et vis la porte de ma chambre s'ouvrir. Ce ne pouvais être que Rosalya. Je me relavais pour m'asseoir, et pour ma plus grand frayeur, je vis que l'invité surprise n'était autre qu'Evan.



Evan : Alors c'est là que tu te planques ! Je te préviens, pas un bruit sinon eux aussi je les tues, tu m'entends ?



J'hochais alors la tête les yeux emplis de larmes. Evan me serrait le cou de plus en plus fort et murmura à mon oreille « Tu ne pourras jamais m'échapper, je te retrouverais toujours. Où que tu te caches. » Il me lança un sourire pervers, puis lécha mon cou. Je me débattais tant que je pouvais, et me mis même à hurler.



Moi : Non Evan, je t'en supplie, non !



Il me secouait les épaules et prononçait mon nom avec une voix douce. J'ouvris alors les yeux. Castiel se tenait au dessus de moi.



Castiel : Ce n'étais qu'un cauchemar d'accord ? Tout va bien, je suis là, calmes toi...



J'étais complètement paniquée, puis tandis qu'il caressait mon avant bras, je réussissais finalement à me calmer. Il me serra alors un peu plus dans ses bras, et je dois dire que sa présence m'appaisait...



Castiel : Si ça te rassures je peux rester à côté de toi Kayce.



Moi : O-Oui.. Je veux bien merci...



Je me déplaçais alors sur le côté, laissant de la place à Castiel dans le lit à côté de moi. Il s'allongea sur le dessus de la couverture et me caressait les cheveux. Ce geste si anodin et à la fois si protecteur m'apaisait... Sa présence me rassurait. Et je m'endormis sans trop de difficultés, au rythme de sa respiration.


Voilà pour ce chapitre, je suis désolée, ce n'est pas le plus passionnant, niveau action c'est pas la folie, mais normalement le prochain chapitre devrait être plus actifs. Vous avez cependant découvert le retour d'Evan dans la vie de Kayce, et ainsi la place qu'il a pu prendre. Dites moi ce que vous en pensez :) Bisous <3

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.234.233.48) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    29/01/2017

    FictionAmourSucrA-e-2017 wrote: "Oui ça serait sympa :)
    "

    Génial ;) Uniquement pour cette fiction ou l'autre également? :)

  • FictionAmourSucrA-e-2017

    29/01/2017

    Oui ça serait sympa :)

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    29/01/2017

    FictionAmourSucrA-e-2017 wrote: "Super ton chapitre vivement la suite :)"

    Merci beaucoup :)
    Tu souhaites faire partie des prévenues peut-être? :)

  • FictionAmourSucrA-e-2017

    29/01/2017

    Super ton chapitre vivement la suite :)

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    17/01/2017

    kila-love-hiro wrote: "oui sa serai super merci ^^
    "

    Pas de soucis :)

  • kila-love-hiro

    17/01/2017

    oui sa serai super merci ^^

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    17/01/2017

    kila-love-hiro wrote: "j'adore *^* pour quand la suite ? "

    Merci !
    Pour le moment, je ne sais absolument pas, j'ai quelques soucis avec la rédaction de cette histoire, à vrai dire je n'ai pas beaucoup de temps ^^
    Mais si tu veux, je pourrais te prévenir de la sortie du prochain chapitre? :)

  • kila-love-hiro

    17/01/2017

    j'adore *^* pour quand la suite ?

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    31/12/2016

    Fleurlm-Craig wrote: "j'adore ta fiction ! et j'attends également les prochain chapitre avec impatience !!
    j'espere que suite sera plus glorieuse pour Kayce !!
    des bisous :*
    "

    Tu le découvriras dans la suite ahah ^^
    Merci en tout cas! Pleins de bisous <3

  • Fleurlm-Craig

    31/12/2016

    j'adore ta fiction ! et j'attends également les prochain chapitre avec impatience !!
    j'espere que suite sera plus glorieuse pour Kayce !!
    des bisous :*

Report abuse