Chapitre 1 "Son Bonheur Contre Le Mien?"

Assise sur sa chaise longue posée sur sa terrasse, Rosalya profitait du magnifique temps qui lui était offert en ce 19 juin. Elle était une femme des plus coquette, du moins en apparence. Pour les personnes qui ne la connaissaient pas, ses passions semblaient résumées au simple fait d'aimer concevoir de nouveaux vêtements. Et même s'il était vrai que cela la passionnait, elle avait d'autres activités pour occuper ses journées que personne ne lui aurait jamais soupçonné en la voyant pour la première fois.
Diagnostiquée comme hyperactive à l'âge de ses 6 ans, ses parents durent lui trouver maintes et maintes activités sportives pour tenter de la canaliser. Seulement, elle avait toujours été indécise, et changeait chaque année de sport. Elle en avait essayé de nombreux, toujours dans le cadre d'associations sportives, car ses parents n'avaient jamais eu suffisamment de moyens pour lui payer des cours privés, de toute façon, ils n'en voyaient pas l'interêt.
 
* * *
 
Rosalya n'avait jamais aimé le sport, et c'est la raison pour laquelle elle changeait d'activités tous les ans, espérant trouver son bonheur dans une nouvelle forme de sport... C'est seulement en seconde, à son arrivée au lycée, qu'elle a trouvé la seule activité qui réussissait réellement à la canaliser. Elle avait démarré ce sport sur un coup de tête, lassée de se faire impressionner par Ambre, la petite reine du lycée. Elle donnait comme seul argument à ses amies, qu'elle pouvait y voir pleins de beaux garçons, mais elle y trouvait plus réellement une force qu'elle ne pouvait pas nier. La boxe anglaise. Voilà le sport qu'elle pratiquait depuis maintenant 7ans. Elle y avait rencontré de nombreuses personnes qu'elle n'aurait sans aucun doute jamais côtoyé en temps normal. Mais elle en était ravie, car le masque, qui reflétait tout de même une partie de sa personnalité, plein d'entrain et de ce que l'on pouvait nommer « superficiel » commençait à la lasser. Ses anciennes amies ne supportaient d'ailleurs que très peu le changement radical de comportement de leur camarade, qui s'était retrouvée peu à peu seule dans cette jungle – communément appelée Lycée.
Seulement la solitude ne la dérangeait pas plus que ça, elle avait grandi en tant que fille unique, elle avait donc été habituée. C'est cette absence d'effervescence qui l'a d'ailleurs fait connaître Lysandre. Ah Lysandre, c'est un personnage celui-là. Ils ont souvent passé leurs temps de repas ensemble, sans pour autant parler beaucoup. Rosalya savait se montrer discrète quand il le fallait, même si sa nature la poussait plutôt à extérioriser. Heureusement, quand cela était nécéssaire, elle se rendait à son cours, où elle pouvait se vider la tête en frappant dans un punching-ball.
 
Durant son année de seconde, Ambre avait à plusieurs reprises continué de la provoquer, et Rosalya, plutôt que de frapper le visage recouvert d'un maquillage hors de prix de cette pimbêche, préférait fulminer sur place, et se défouler le soir. La jeune fille à la chevelure avait des cours obligatoires plusieurs fois dans la semaine, mais le ring et les entraînements personnels lui étaient illimités, elle pouvait donc se rendre en salle à tout moment. Un soir, elle s'y était rendue assez tard, et la salle était vide. Attrapant un sac, elle l'accrocha aux chaînes, et commença à y donner des coups, en ayant préalablement enroulé ses mains avec des bandes blanches. Elle donna de nombreux coups sans s'arrêter. Ses mains la faisaient souffrir, elles étaient en sang. Mais elle s'en moquait. Elle en avait besoin. Seulement un dernier coup lui arracha un cri de douleur. Elle s'écroula alors sur ses genoux, fixant ses mains. Une voix résonna soudain dans la pièce, lui faisant relever la tête.
 
« Alors ? Qu'est-ce que tu fous par terre ? Je t'ai vu plus solide ! »
 
Elle tourna la tête, et un garçon qu'elle avait déjà vu à plusieurs reprises, plus âgé qu'elle, se tenait face à elle, en lui tendant une main pour l'aider à se relever.
 
« Tu ne te positionnes pas bien tu sais. Contracte tes abdos et n'oublie pas de ramener toujours tes bras en position de départ après tes coups. Tu frappes vite, mais tu n'y mets pas assez de force. »
 
Elle se releva alors, et tenta d'appliquer les conseils de celui qui venait de l'aborder.
 
« C'est beaucoup mieux ! » Il lui adressa un large sourire. « Au fait, moi c'est Castiel.
- Rosalya Maines. » Dit-elle en lui tendant sa main.
 
* * *
 
Une sonnerie. Castiel ouvrit les yeux, mais trop précipitamment à son goût, puisque la lumière pénétra trop rapidement dans son regard encore endormi. Mettant son bras sur son visage, il attrapa son téléphone de l'autre, et décrocha à celui qui l'appelait. Enfin, décrocha était un bien grand mot, puisqu'il ne parvenait qu'à grommeler que quelques sons.
 
« Hmm ?
- Bon désolé de te réveiller, mais tu m'as fait promettre de te réveiller ce week-end pour que tu ailles t'entraîner.
- Putain t'as raison.. Il est quelle heure ?
- Neuve heures. On peut se retrouver ce soir pour manger si ça te dis ? Je passe dans l'après midi ?
- Ouais ! Je mangerais bien un bon gros steak...
- Comment peux-tu dire ça à 9heures ? Dit-il en riant.
- J'en ai aucune idée Lys. Bon j'émerge, merci d'avoir appelé. Salut »
 
Il lui raccrocha donc au nez et commença à s'étirer de tout son long avant de se rendre dans la salle de bain. Allumant sa douche pour laisser un peu l'eau chauffer avant de s'y rendre, il regarda son reflet dans le miroir. Il repensa à cette période de sa vie, qui n'était pas si loin, durant laquelle il s'était teint les cheveux en rouge. Il avait laissé tombé cette idée il y a de là trois ans, sous les conseils de sa meilleure amie, qui se trouve également être sa partenaire d'entraînement de boxe.
 
* * *
 
Elle le regardait se battre depuis quelques minutes maintenant, et était obnubilée par les racines de son ami. Noires. Il était évident que la chevelure rouge flamboyante de Castiel n'était pas naturelle, mais elle ne s'était jamais posé la question de sa couleur naturelle. Ni du fait que Castiel se faisait ses propres couleurs... Pourtant, il devait bien s'en occuper à certains moments. Elle se disait qu'elle aimerait bien voir son ami avec sa chevelure originelle, et qu'elle réussirait un jour à l'y résigner. Et ce, coûte que coûte.
 
* * *
 
Castiel était arrivé à la salle, et commençait son échauffement, en attendant Rosalya. Ils devaient s'entraîner ensemble avant leurs combats qui auraient lieu le 21 juin, le jour de la fête de la musique.
Son échauffement terminé, il s'assit sur un banc face au ring, et commença à bander ses poings, tout en pensant au combat qui l'attendait. Une voix interrompit le cours de ses pensées.
 
« Eh Castiel ! Désolée pour le retard... Tu as pu t'échauffer sans moi ? »
 
La propriétaire de cette voix lui offrait une mine gênée. Castiel lui adressa un sourire en coin avant de lui dire « Je m'en suis sorti oui. Allez, va chercher tes protections, on s'y met ! 
- Et mon échauffement ?
- Fallait arriver à l'heure miss. Tu t'échaufferas en parant mes coups.
- Ok ça me va. » Répondit sa meilleure amie.
 
Ils se sont alors lancés dans un entraînement durant lequel Castiel avait le dessus, mais devait cependant avouer que Rosalya avait énormément évolué depuis la première fois qu'elle avait tenté un combat contre lui.
 
« Concentre toi ! Tu fais n'importe quoi Cast' ! » Lui dit Rosalya.
 
En effet, son petit égarement lui avait fait perdre son objectif. Il secoua la tête et se replongea à fond dans son combat.
Au bout d'une heure et demie, ils déclarèrent qu'il était temps pour eux de faire une pause. Attrapant chacun une bouteille d'eau, ils s'assirent avant que Rosalya ne déclare «  Je veux plus te voir faire ça... Tu étais perdu comme quand tu étais avec l'autre idiote. Tu n'as pas le droit de perdre tes moyens ! Pas maintenant ok ? »
 
Il s'en voulait de l'avouer, mais elle avait raison. Ce combat était important. Rosalya s'était – depuis que leur relation s'était transformée en amitié – toujours comportée comme une petite coach, le poussant toujours à aller au bout de ses capacités, et pour cela, il lui était reconnaissant. Il y a 3 ans, il avait failli arrêter la boxe pour partir avec sa petite amie, qui ne faisait que de lui mentir, sur absolument tout. Si Rosalya n'avait pas été là, il ne s'en serait probablement jamais rendu compte.
Elle était vraiment importante pour lui. Au delà d'être sa meilleure amie, il la considérait un peu comme sa petite s½ur, et se devait également de la protéger.
 
« Ouais je sais...
-Tu pensais à quoi pour être ailleurs comme ça toi ? »Dit-elle en lui adressant un sourire moqueur.
 

 
« À rien, je me disais juste que tu avais bien évolué depuis notre premier combat.
- Roh mais ça va pas de penser à ça pendant qu'on se bat ! On s'en fout. » Elle rit. « Tu fais ça samedi, tu te prends un pain dont tu auras du mal à te relever ! Et je suis sérieuse, fais pas n'importe quoi. Tu voudrais pas abîmer ta jolie frimousse hein ? » Elle lui attrapa le visage et commença à le secouer.
« Non, tu serais bien trop triste de ne plus pouvoir baver dessus hein ? » Répondit-il en lui adressant un sourire en coin.
« Mais oui, exactement ! Allez viens là beau gosse, la pause est finie. Encore une heure et ce sera fini pour aujourd'hui, ça te va ?
-Ouais, on fait ça. »
 
Ils reprirent alors leur entraînement, et cette fois-ci, Castiel ne se laissa pas distraire. Il restait concentré sur son combat. Une fois celui-ci terminé, ils partirent prendre une douche, se changer, et se rejoignirent devant la porte du hangar.
Castiel l'attendait, une clope à la bouche.
 
« Putain Cast' ! Ça baisse tes performances de fumer comme ça ! Tu t'essouffles plus vite ! » Elle attrapa le mégot, le jeta par terre et l'écrasa sous sa semelle. « En plus de ça, tu pues de la gueule après. »
 
Elle lui tira la langue. Castiel l'attrapa alors, la jetant sur son épaule, et la trimbala ainsi sur quelques mètres, le temps d'arriver au bar le plus proche. La jeune fille ne cessait de se débattre et de lui hurler de la lâcher.
Quand ils arrivèrent au niveau du bar, il la déposa sur le sol, et avant même que Rosalya ne parle, il la coupa net en disant :
 
« Allez, tu te tais, pour me faire pardonner, je t'invite !
- Ah, ça ! Je ne dis pas non. »
 
Elle entra en sautillant dans le restaurant, et s'assit là où le serveur le lui avait indiqué. Castiel s'assit face à elle puis ils prirent leur commande avant d'entamer la conversation.
 
« T'as eu des nouvelles de Lysandre ? » Demanda la jeune femme.
« Des nouvelles pas vraiment, mais il m'a appelé ce matin, donc je sais qu'il est au moins en vie. Sinon je le vois ce soir. » Répondit-il en souriant.
« T'es horrible, c'est affolant !
-Pourquoi tu demandes ça au fait ?
-Bah je sais pas trop, la dernière fois que je suis passée chez Leigh, ils se sont arrêté de parler quand je suis arrivée, et Lys s'est barré. Alors je sais pas trop quoi penser tu vois...
- Ah bah tu peut être sûre qu'ils parlaient de toi alors ! » Dit-il en riant.
«  Tu me rassures pas là ! Gros naze va ! » Elle lui donna un coup de pied sous la table.
« Ah tu fais des coups bas comme ça maintenant toi ? » Dit-il d'un sourire en coin.
« Tout à fait. »
 
Elle lui lança un regard de défi, mais le serveur les interrompit en leur apportant leur plats.
 
« Le cheeseburger pour mademoiselle, et le triple cheeseburger supplément bacon et double portion de frites pour monsieur. »
 
Castiel éclata de rire.
 
« Raté ! C'est moi la morfale. » Déclara la jeune fille à la chevelure argentée.
« Oh veuillez m'excuser... » Bafouilla le serveur avant d'échanger les assiettes et de disparaître.
« Je crois que malgré les années, je ne me ferais jamais au fait de te voir manger autant ! » Dit Castiel en riant.
« Si tu avais vu la tête de Leigh à notre premier rendez-vous !
-J'ose imaginer oui. Il a bien du courage, tu coûte cher en bouffe comme nana ! Rien que pour ça, je t'aurais lâché moi à sa place. Enfin ça et ton caractère de merde bien sûr. » Il la fixa en riant.
« Bien sûr, c'est pour ça que tu me lâches pas d'une semelle depuis sept ans, parce que je suis trop chiante, je met l'ambiance c'est ça ? »Dit-elle en souriant.
« Voilà, c'est comme au cirque avec toi. » Répondit-il avant de se recevoir une frite en pleine tête.
« Allez, mange et tais toi. » Lâcha Rosalya avant de se mettre à rire.
 
Ils finirent leur repas dans cette même bonne humeur, puis ils rentrèrent chacun chez eux.
Sur le chemin, Rosalya vit qu'elle avait deux appels manqués de sa meilleure amie, Kim. Elle tenta alors de la rappeler.
 
« Ah Rosa c'est toi ! Contente de t'avoir.
- Oui, comment tu te sens? ?
-Bien merci. Et toi ? Pas trop stressée pour samedi ?
-Si tu savais... J'ai vraiment peur de me rater...
- Aucune chance, c'est toi la meilleure !
- Tu fabules ma petite Kim là. Dit-elle en riant.
- Mais non roh ! Bon, je passe cet après-midi ?
- Depuis quand tu demandes pour passer toi ?
- Je sais pas, je voulais être polie, mais t'as raison, c'est pas drôle. Allez à tout' la belle.
-Oui, embrasse Jo'. »
 
Rosalya rentra tranquillement chez elle, en prenant le temps de s'arrêter à l'épicerie qui se trouvait en bas de chez elle. Une fois rentrée, elle profita du temps qui lui restait pour prendre une nouvelle douche. Sous l'eau chaude, elle se permit de penser à son petit ami et à la tournure qu'avait prit leur relation.
La passion du début de leur relation n'était plus aussi incandescente. Ils étaient ensemble depuis 4 ans, il était donc normal que le feu s'atténue. Mais elle l'aimait vraiment pour autant. Leigh était le parfait petit ami. Il faisait suffisamment d'efforts pour qu'elle ne se sente pas de côté. Il n'était pas intrusif, elle pouvait donc vivre sa petite vie sans avoir à lui rendre des comptes à chaque instant. Il était jaloux, mais cependant, avait suffisamment confiance en elle pour, quand elle lui affirmait qu'il n'avait rien à craindre d'une personne dont elle était proche, ne pas devenir lourd. Elle en était d'ailleurs rassurée, car si il y a bien une chose qu'elle n'aurait pas supporté, cela aurait été qu'il ne supporte pas son amitié avec Castiel. Ce qui a d'ailleurs bien failli arriver aux débuts de leur relation...
 
* * *
 
Rosalya était sur le ring, elle se battait contre une fille du club, et avait clairement l'avantage. Elle avait une force qu'elle s'était donné grâce aux débuts enflammés d'une nouvelle relation amoureuse. Son nouveau petit ami devait d'ailleurs venir la chercher à la fin de son combat.
Victoire par K.O. Rosalya sautait de joie, entraînée par son meilleur ami qui ne cessait de la féliciter. Une fois changés, les deux amis se précipitèrent dehors pour attendre Leigh, le nouveau copain de la demoiselle.
 
« Mais vas-y, tu peux y aller je te dis, il ne va pas tarder.
-Ça va pas. Si tu crois que je vais te laisser attendre dans le froid toute seule qu'il arrive. Y a des gens bizarres ici, et c'est pas moi qui vais te l'apprendre. » Dit-il en souriant.
« Merci, t'es un amour ! »
 
Elle se blottit dans les bras de Castiel pour le remercier, et celui-ci lui embrassa la tempe.
Au loin, Leigh vit la scène, et ne savait réellement pas quoi en penser. Il connaissait Castiel depuis plusieurs années, il connaissait donc le comportement qu'il avait pu avoir avec certaines filles. Leigh ne craignait qu'une chose... Qu'il se passe quelque chose entre sa nouvelle petite amie et le meilleur ami de son frère. C'est d'un pas décidé qu'il s'avança vers eux et déclara « Je n'interromps rien au moins ? » d'un ton des plus secs.
 
Castiel relâcha Rosalya avant de lui tendre sa main. La jeune fille se précipita dans les bras de son copain, qui lui, serra la main de l'homme face à lui qui avait – à cette époque encore – les cheveux rouges. Celui-ci rentra alors chez lui, et les deux amants discutèrent sur le chemin.
 
« Ça ne me plait pas vraiment que tu traîne avec ce type tu sais.
- Qui Castiel ? » Demanda-t-elle étonnée.
« Oui.. Je n'ai pas confiance en lui... Je sais le comportement qu'il a eu avec certaines filles et...
- Je t'arrête tout de suite. Je connais Castiel depuis bientôt 3 ans, il ne s'est jamais rien passé. Il est mon meilleur ami, et rien ne changera jamais ça. S'il était comme tu le dis, tu ne crois pas qu'en trois ans, il aurait tenté quelque chose ? 
- Tu as raison... Excuse moi. »
 
* * *
 
Quand la sonnerie retentit, Rosalya se précipita pour ouvrir la porte afin d'accueillir sa meilleure amie. Kim entra alors dans son appartement et déclara d'un ton solennel :
 
« Bon, j'ai appris un truc de fou... Il faut que je te raconte ça ! »

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.234.233.48) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    13/01/2017

    Fleurlm-Craig wrote: "AH !!!! LE SUSPENS !!!! POURQUOI EST CE QUE TU FAIS ÇA ?!!
    BREF....hum... je m'emballe...sinon super chapitre ! J'ai hâte de lire (et de savoir) la suite comme tu peux sûrement l'apercevoir au-dessus >.<
    "

    Parce que je suis méchante tiens! :P
    Je suis ravie que ça te plaise en tout cas :)
    À bientôt donc :3

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    13/01/2017

    FanFic-OS-ASandBleach wrote: "Je vois que tu as change la présentation de tes chapitres et je préfère celle-là au l'autre ^^ En ce qui concerne le chapitre je l'ai adoré. et j'ai vraiment hâte de découvrir ce que Kim à appris ^^"

    Merci ^^
    Je préfère aussi, ça fait plus "roman" du coup ^^
    Tu le découvriras aux prochains chapitres héhé

  • Fleurlm-Craig

    13/01/2017

    AH !!!! LE SUSPENS !!!! POURQUOI EST CE QUE TU FAIS ÇA ?!!
    BREF....hum... je m'emballe...sinon super chapitre ! J'ai hâte de lire (et de savoir) la suite comme tu peux sûrement l'apercevoir au-dessus >.<

  • FanFic-OS-ASandBleach

    12/01/2017

    Je vois que tu as change la présentation de tes chapitres et je préfère celle-là au l'autre ^^ En ce qui concerne le chapitre je l'ai adoré. et j'ai vraiment hâte de découvrir ce que Kim à appris ^^

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    08/01/2017

    FicNotreHistoire wrote: "Hellow je sais je commente tard mais c'est la faute au brevet que je passe en fin d'année... J'ai plus de temps pour moi à force de bosser mais heureusement que c'est le weekend 😊 même si du coup j'ai beaucoup de choses à rattraper bref on est pas là pour parler de moi ou de ma vie XD. Comme d'habitude j'adore ce chapitre tout comme l'illu 😍 on découvre peu à peu la relation entre chaque personnages 😊 j'ai hâte de lire la suite kisses <3"

    Je te souhaite bonne chance et bon courage pour tes examens! :)
    Merci beaucoup, je suis ravie que ça te plaise ^^ Dans le prochain chapitre, l'intrigue va commencer à se mettre en place ne t'en fais pas :)
    Pleins de bisous,
    Lola <3

  • FicNotreHistoire

    08/01/2017

    Hellow je sais je commente tard mais c'est la faute au brevet que je passe en fin d'année... J'ai plus de temps pour moi à force de bosser mais heureusement que c'est le weekend 😊 même si du coup j'ai beaucoup de choses à rattraper bref on est pas là pour parler de moi ou de ma vie XD. Comme d'habitude j'adore ce chapitre tout comme l'illu 😍 on découvre peu à peu la relation entre chaque personnages 😊 j'ai hâte de lire la suite kisses <3

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    07/01/2017

    MeiSann wrote: "coucou, tes dessins sont magnifiques et tes histoires sont toujours aussi bien, après un de tes chapitres on a toujours envie d'avoir la suite ( même si tu es en train de l’écrire, que l’histoire est fini etc... et après on s'étonne qu'à 04h30 du matin on dort toujours pas ;) ) bref continue, gros bisous bonne continuation "

    Merci beaucoup, c'est très gentil :D
    Pleins de bisous! <3

  • MeiSann

    07/01/2017

    coucou, tes dessins sont magnifiques et tes histoires sont toujours aussi bien, après un de tes chapitres on a toujours envie d'avoir la suite ( même si tu es en train de l’écrire, que l’histoire est fini etc... et après on s'étonne qu'à 04h30 du matin on dort toujours pas ;) ) bref continue, gros bisous bonne continuation

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    07/01/2017

    LyoneviaDragneel wrote: "D'abord les petites remarques ^^ : il me semble qu'en début de chapitre, tu as écris "La jeune fille à la chevelure [...]" et que dans le contexte, tu aurais dû mettre un adjectif après chevelure. De plus, on n'écrit pas "neuves heures" mais "neuf heures", j'ai vérifié n'en étant moi même pas certaine !

    Hormis ces deux petites critiques, ton orthographe est parfait, et ton écriture très agréable à lire ! Tes dessins sont merveilleux, et j'aime beaucoup ta nouvelle histoire ! Continue sur ta lancée, j'ai hâte de lire la suite !
    Bises, Lyo' !
    "

    Ah! Je m'occuperais de ces étourderies dans ce cas! Merci :)

    Et bien merci, ravie que cela te plaise, vraiment :3
    Bisous, Lola <3

  • LyoneviaDragneel

    07/01/2017

    D'abord les petites remarques ^^ : il me semble qu'en début de chapitre, tu as écris "La jeune fille à la chevelure [...]" et que dans le contexte, tu aurais dû mettre un adjectif après chevelure. De plus, on n'écrit pas "neuves heures" mais "neuf heures", j'ai vérifié n'en étant moi même pas certaine !

    Hormis ces deux petites critiques, ton orthographe est parfait, et ton écriture très agréable à lire ! Tes dessins sont merveilleux, et j'aime beaucoup ta nouvelle histoire ! Continue sur ta lancée, j'ai hâte de lire la suite !
    Bises, Lyo' !

Report abuse