Chapitre 2 "Son Bonheur Contre Le Mien?"


Se rendant dans la cuisine, Rosalya mit deux tasses de café à couler avant de s'installer aux côtés de son amie, afin de l'entendre dévoiler sa grande nouvelle. Kim était ce genre de fille qui ne se laissait jamais impressionner par quoi que ce soit, alors son débordement d'engouement prit la jeune boxeuse au dépourvu.
 
« Attention, ne tombe pas dans les pommes... De toute façon, il sera là pour les catégories mi-lourds et lourds hommes uniquement... Mais du coup ça concerne Castiel !
- Arrête de me faire angoisser, dis moi vite de qui tu parles ! » Répondit-elle du tac au tac.
«  Tu vois Michael Spinks ?
- Bien sûr que je vois ! Grand boxeur dans les années 70-80 !
- Et bien son fils, au côté de son cher père, cherche de nouveaux talents... Il est coach. Et devine où il sera samedi ?
- Oh p*tain t'es sérieuse ? Il vient au combat ? Mais c'est génial ! » Dit la décolorée en sautant dans les bras de sa meilleure amie. « Attends va falloir que je l'appelle pour lui dire, il va être comme un fou ! 
-Tu es sûre que ce soit une bonne idée ? Ça ne risque pas de lui foutre trop de pression ?
-Bien sûr que si, mais Castiel a le stress positif. Il en a besoin ! »
 
Discutant encore quelques temps, les deux filles s'installèrent sur sa terrasse pour profiter du beau temps. Deux lézards au soleil. Elles étaient affalées sur leur chaise longue et se délectaient des rayons du soleil qui chauffaient leur peau.
 
Vers 16 heures, Kim quitta l'appartement, laissant Rosalya seule, afin qu'elle ait suffisamment de temps pour se préparer avant l'heure fatidique.
Le travail. Oui, se payer un appartement avec terrasse avait bien un coût... Et ce coût se reflètait dans son travail au restaurant. Restaurant que Rosalya avait du mal à nommer comme tel, puisqu'elle n'arrivait pas à considérer ce « Diner » comme un restaurant. Question de point de vue, disait-elle toujours. Ce travail pour elle avait, et ce depuis le début, représenté pour elle une véritable contrainte. Bien qu'elle ne travaille que le soir et fasse de temps à autre quelques heures supplémentaires quand cela était nécéssaire, le véritable problème était pour elle, le port de l'uniforme. Personne ne peut porter du jaune et être élégant. Elle détestait tout simplement cet uniforme. Jaune. Jaune fadasse qui plus est ! À chaque fois qu'elle enfilait cette tenue, elle se rappelais juste à quelle point elle abhorrais son travail. Ajustant son tablier, censé être blanc, mais ayant jauni avec le temps, Je ne l'ai jamais vu blanc en fait... , elle accrocha finalement son badge, qu'elle détestait tout autant. Hi, my name is Rosalya.
 
Elle ne travaillait uniquement car cela s'avérait nécéssaire. Elle en avait besoin de ce foutu salaire. Non, elle n'aimait pas servir des gens exécrables et obéir à un patron qui n'attendait qu'une chose à la fin du mois : Du chiffre, du chiffre, du chiffre ! Oui, son patron se trouve bien être le fameux Dan, du Dan's Diner, et oui, il est aussi désagréable que son nom ne semble l'annoncer.
 
Mais elle fait de la boxe non ? Quand elle gagne des combats, elle n'a pas d'argent ? Bien sûr que les combats gagnés la paient. Seulement, les combats, ils n'ont pas lieu toutes les semaines, il est nécéssaire d'avoir du temps pour qu'ils se remettent de leurs blessures. Rosalya n'avait jamais été gravement blessée heureusement – pour l'instant du moins – elle avait donc toujours pu pratiquer, et ce sans arrêt, sa passion qui n'avait jamais cessé de la garder en vie.
 
Un dernier coup de brosse, son sac et sa veste en main, elle ferma la porte de son appartement avant de dégainer son téléphone et d'appeler Castiel.
 
* * *
 
Lysandre venait d'entrer dans son appartement. Enfin... Taudis coïnciderait mieux pour définir ce lieu. Se demandant comment il réussissait à vivre ici, Castiel passa sa main dans ses cheveux avant de fixer son frigo qui ne contenait plus grand chose de potentiellement mangeable. Pas de salaire. Ça n'aide pas trop à manger. Espérant tout de même obtenir une paye suffisante pour terminer son mois grâce au combat de ce samedi, qui avait – et il en était fier – prit un certain coup médiatique, il attrapa deux bières qui se battaient en duel avec un yaourt, une bouteille de ketchup ainsi qu'une motte de beurre.
 
Pourquoi a-t-il invité Rosalya au restaurant s'il n'a plus un rond ? C'est ce que vous vous demandez ? Et bien tout simplement parce qu'elle est la seule qui l'aide absolument sur tout, pour tout, tout le temps. La seule qui soit au courant de ses si gros problèmes d'argent. Et en grande partie parce qu'elle aussi a été dans cette même situation quelques années auparavant, elle sait donc ce que c'est, sans pour autant porter un jugement sur lui. Car s'il y a bien une chose que Castiel ait en horreur, c'est bien la pitié. Et son amie n'était pas comme ça. Enfin amie...Rosalya n'était certes pas de son sang, mais elle était pour lui la petite s½ur qu'il n'avait pas eu. Celle qu'il protège. Celle qui le protège, et ce malgré toutes ses réticences.
 
Castiel s'assit finalement aux côtés de son ami, une fois son débat intérieur sur le contenu de son frigo – des plus déprimant - terminé.
Tendant une bière à son ami, il se mit à s'attarder sur ses traits. Tendu. Voilà l'air que Lysandre Vermiaux arborait. Jamais, au grand jamais Lysandre n'était tendu. Non, il pouvait être tête en l'air, dans ses pensées, pensif... Dans la Lune, tout le temps ! Dans une réflexion si intense qu'il ne vous accordera pas la moindre attention ? Ça c'était sa spécialité. Mais tendu ou stressé ? Ah ça... Jamais. Et les traits de son ami l'inquiétait de plus en plus.
 
« Mec, ça va ? T'as l'air... Tendu ? » Demanda-t-il inquiet.
 
Lysandre releva la tête, fixant son ami comme si la réponse à sa question allait apparaître sur son visage comme un panneau publicitaire des casinos de Las Vegas avec pleins de led multicolores. Il prit une inspiration plutôt longue, et plus il se taisait, plus il l'angoissait.
 
« Leigh...
- Eh bah ?
- Il va demander à Rosalya de s'installer avec lui. Ça fait plusieurs mois maintenant qu'il y pense, et là, il va le lui demander. Ce soir. » Répondit finalement Lysandre.
 
S'installer ensemble ? Castiel ne comprenait pas pourquoi cette simple annonce commençait à le déranger, mais surtout, ce qu'il n'entendait pas, c'était pourquoi... Pourquoi cela semblait gêner Lysandre.
 
« Euh, mais ils aimaient pas cette histoire d'indépendance. Genre vivre chacun de leur côté et vivre leur petite vie tranquillement ?
- Si... Enfin, c'est surtout à Rosalya que ça semblait plaire. Tu sais, Leigh est fou d'elle, alors il ne veut plus de cette vie dont il est écarté.
- Mais il n'est écarté de rien ! Ils passent leur temps fourré l'un chez l'autre.
- C'est ce que je lui ai dit, et ce à quoi il m'a répondu que justement, quitte à être toujours ensemble, autant le faire complètement en vivant ensemble.
- M'ouais... J'la sens pas trop cette idée.
- Je sais, et c'est bien ce qui m'inquiète dans cette histoire.
-Qu'est-ce que tu veux dire par là ? » Demanda-t-il au vairon.
« J'ai peur qu'elle dise non. À cause de, et surtout pour toi.
- Je comprends pas le lien là...
- Castiel, elle aime Leigh, ça tu sembles t'y être fait, mais, quand on s'aime, on fait des projets. Et vivre ensemble en fait partie. Tu trouves ça normal qu'au bout de quatre ans de relation, ils vivent toujours séparément ?
- Écoute, ça a toujours bien marché pour eux comme ça. Mais encore une fois, je ne vois pas le lien avec moi là.
- Quand Rosa n'est pas avec Leigh, c'est avec toi qu'elle est. Quand tu ne peux pas payer ton loyer, tu te planques chez elle pour éviter ton propriétaire... Tu as besoin d'elle, et elle le sait. Elle sait aussi qu'en vivant avec Leigh, tu ne pourras plus t'inviter à l'improviste pour trois-quatre jours. Elle est capable de dire à Leigh qu'elle ne veut pas habiter avec lui afin de te faciliter la vie...
- Et qu'est-ce que t'attends de moi au juste là ? On dirait que je suis la source de tous les maux de ton frère là.
- Mais non Castiel, tu sais très bien que ce n'est pas ça que je veux te dire... Je voudrais juste que quand Rosa t'en parlera, tu l'encourages à s'installer avec lui... Ils s'aiment, ils en ont besoin. Tu veux qu'elle soit heureuse non ? »
 
Une sonnerie retentit, interrompant le cours de leur discussion. L'esprit embrumé par les paroles de son ami, Castiel prit son téléphone et vit sur son écran que Rosalya cherchait à le joindre. S'excusant auprès de Lysandre, il s'éloigna et répondit à sa meilleure amie.
 
« Ouais ?
- Cast' ! Super, tu décroches pour une fois. » Dit-elle en riant. « J'ai une super nouvelle.
- Euh, ça te dis qu'on en reparle après ton service ? Je suis avec Lysandre là, on discutait.
- Ah euh oui bien sûr. Mais demain du coup si ça te va ? Leigh passe me chercher ce soir, et je dors chez lui. » Il ne répondit pas tout de suite. «  Castiel, t'es toujours là ?
- Euh oui oui. Bien sûr. Fais gaffe à toi, à demain.
- Oui toi aussi, bonne soirée. »
 
Il fixa le vairon qui semblait attendre une réponse. Habiter ensemble. C'est un couple. Ce serait on ne peut plus évident et normal.
« Tu veux qu'elle soit heureuse non ? » Bien sur que c'est ce qu'il veut. Et elle le sera.
 
« Je lui dirais ce que tu voudras. » Répondit le boxeur après un temps indéfinissable.
 
 
* * *
 
 
« Maines ! Ramène toi y a du monde au comptoir ! »
 
Rosalya prenait la commande d'un jeune couple quand elle brisa la mine de son crayon à l'entente de la voix stridente de son patron, hurlant son nom à travers le restaurant. Elle roula des yeux, attrapa un autre crayon rangé dans son tablier jaunit par le temps, et continua de prendre sa commande, de façon distraite.
 
Exécrable. Voilà ce qu'est Dan.
 
Elle tourna les talons afin d'aller envoyer les demandes en cuisine, puis se rendit au comptoir avant de remarquer qu'Armin, son collègue s'était chargé d'encaisser les additions des clients. Soulagée, elle lui adressa un clin d'oeil afin de le remercier, avant de filer accueillir les nouveaux clients qui patientaient à l'entrée.
 
Ce service fut long. Ce n'est que vers minuit, entre le dessert et l'appel de l'addition de la dernière table encore occupée que Rosalya trouva le temps de souffler. Elle s'accouda au comptoir quand Armin vint la rejoindre.
 
« Éreintant ce service non ? » Demanda le beau brun.
« C'est clair... J'ai cru que la famille Ingalls ne s'en irait jamais !
-Ah toi aussi ils t'appelaient toutes les cinq minutes? »Dit-il en riant.
« Toutes les secondes tu veux dire ! »
 
Ils éclatèrent alors de rire.
 
« Ton frère vient te chercher ce soir encore ? » Demanda Rosalya.
« Oui, enfin s'il ne s'est pas endormi.
-C'est une pile électrique, il ne dort jamais, on dirait que tu ne le connais pas !
-T'as raison. »
 
Armin fixa sa collègue quelques instants avant de se mettre à taper l'addition de la table qui lui avait fait signe.
 
Une fois le restaurant nettoyé, les deux jeunes serveurs ramassèrent leurs affaires dans le vestiaire avant de se rendre dehors, attendre chacun ceux qui viendraient les chercher.
Rosalya, qui vit Leigh arriver, salua alors son collègue, avant de se précipiter dans les bras de son petit ami. Le brun lui adressa un sourire angélique, et sa petite amie, qui se mit sur le pointe des pieds, lui répondit en l'embrassant tendrement.
 
« Tu m'avais manqué.
- On s'est vu avant-hier ! » Répondit la jeune fille en lui souriant.
« C'est bien ce que je dis. Tu m'as manqué. »
 
Il l'embrassa à nouveau, tandis que la demoiselle rougissait. Il prit sa main, puis ils se mirent en chemin pour rentrer chez le brun. En arrivant dans l'appartement, Rosalya, comme à son habitude en rentrant de son travail, prépara des sandwich en compagnie de son petit ami, avant qu'ils n'aillent s'installer dans le salon.
 
La dégustation de leur en-cas se déroula dans la bonne humeur grâce à Rosalya qui se trouvait être particulèrement enthousiaste à l'approche de son combat. Cependant, Leigh cachait le stress qui semblait l'envahir. Il appréhendait ce que sa petite amie pourrait lui répondre face à sa demande.
Caressant les cheveux de sa bien aimée qui s'était allongée, la tête posée sur ses genoux, Leigh prit finalement la parole.
 
« Rosalya... Je voudrais, avant que tu me donnes une réponse, que tu prennes bien le temps de réfléchir à ma requête... »
 
La jeune blanche se redressa, fixant son petit ami d'un air sérieux. Que voulait-il lui annoncer ? Avait-elle fait quelque chose de mal ? Nombre de questions se bousculaient dans son esprit, puis finit par acquiescer.
 
« Nous sommes ensemble depuis plusieurs années maintenant. Je t'aime depuis plusieurs années. Je suis vraiment bien avec toi, et je pense qu'il serait nécéssaire que nous nous mettions à faire des projets ensemble... Et pour commencer... Je voudrais te proposer de nous installer ensemble.
-Leigh... » Souffla-t-elle.
« Réfléchie, avec nos deux salaires, nous pourrions avoir un appartement plus grand, dans un meilleur quartier, même avec une terrasse ! » Il rit. « Penses-y s'il te plais. »
« D'accord je... Je te promet d'y réfléchir. »
 
Elle lui adressa un timide sourire, puis s'approcha de lui pour l'embrasser légèrement. Leigh amplifia la pression entre leurs lèvres, avant qu'ils ne s'abandonnent à eux-mêmes.


Salut salut! Je tenais à m'excuser. Pour ma première fiction je tenais un rythme très strict, se portant à un chapitre publié par semaine minimum. Mais je suis en ce moment en train de préparer des concours que je passerais de février à mi-mars, je serais donc dans l'incapacité de publier mes chapitres de façon régulière... Je tenterais tout de même, dans la mesure du possible, de publier quelques chapitres durant cette période. Je resterais joignable par MP si vous avez des questions, n'hésitez pas ^^
Laissez moi tout de même votre avis! Je vous dis à bientôt, 
Lola <3

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.234.233.48) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    01/03/2017

    LyoneviaDragneel wrote: "0n commence à bien rentrer dans l'histoire je trouve, j'aime beaucoup cette fiction ! Encore désolée de mon retard, merci de toujours me prévenir 😊"

    Merci !
    Ne t'en fais pas, il n'y a aucun soucis, merci à toi de me lire ^^

  • LyoneviaDragneel

    25/02/2017

    0n commence à bien rentrer dans l'histoire je trouve, j'aime beaucoup cette fiction ! Encore désolée de mon retard, merci de toujours me prévenir 😊

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    21/01/2017

    FicNotreHistoire wrote: "Enfin j'ai terminer de lire, fiou j'ai cru que j'aurais jamais le temps --' super chapitre franchement comme d'hab je sais pas encore comment réagir en faite XD je sais juste que je déteste déjà Dan XD vivement le prochain chapitre en espérant que je prendrais moins de temps pour le lire XD allez kisses <3"

    Ahah bah tu y es arrivée donc ça va ;)
    Ah Dan, c'est un gros con en effet x)
    Dans tout les cas, ne t'en fais pas, je ne publie pas aussi souvent ces temps-ci, tu as donc du temps pour lire les chapitres à chaque fois ;)
    Bisouuuus <3

  • FicNotreHistoire

    21/01/2017

    Enfin j'ai terminer de lire, fiou j'ai cru que j'aurais jamais le temps --' super chapitre franchement comme d'hab je sais pas encore comment réagir en faite XD je sais juste que je déteste déjà Dan XD vivement le prochain chapitre en espérant que je prendrais moins de temps pour le lire XD allez kisses <3

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    19/01/2017

    Fleurlm-Craig wrote: "Super chapitre ! Je me demandes elle n'aime pas un peu Castiel...ce qui est surestimé que castel l'aime
    des bisous <3
    "

    Merci !
    Ah ça... Tu le découvriras, et je ne dirais rien ^^Je me suis promis de ne pas laisser d'indices s'échapper ;)
    Bisous bisous <3

  • Fleurlm-Craig

    19/01/2017

    Super chapitre ! Je me demandes elle n'aime pas un peu Castiel...ce qui est surestimé que castel l'aime
    des bisous <3

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    16/01/2017

    HistoireAS wrote: "Super cmme toujours copina, j'ai hâte d'en savoir plus sur tout ça moi! <3
    Je crois que c'est une des premières fictions où j'aime pas Leigh x)

    Bonne continuation ma belle, ;)
    Bisouuuuus <3
    "

    Mais il est gentil pourtant, le pauvre, il est amoureux quoi x) <3
    Merci hein :3 Des bisouuuuuuus <3

  • HistoireAS

    16/01/2017

    Super cmme toujours copina, j'ai hâte d'en savoir plus sur tout ça moi! <3
    Je crois que c'est une des premières fictions où j'aime pas Leigh x)

    Bonne continuation ma belle, ;)
    Bisouuuuus <3

  • Amour-s-Taliaxcastiel

    15/01/2017

    OK merci

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    15/01/2017

    Amour-s-Taliaxcastiel wrote: "À quand la suite"

    C'est expliqué dans la fin du chapitre, en rose, en gras

Report abuse