Chapitre 3 "Son Bonheur Contre Le Mien?" "Ça suffit ton remue ménage... Qu'est-ce qui t'arrive?"

Chapitre Trois "Ça suffit ton remue ménage... Qu'est-ce qui t'arrive?"


Le lendemain matin, Rosalya partit, comme à son habitude quand elle avait entraînement, très tôt. D'autant plus que le combat approchait, et qu'il ne lui restait plus beaucoup de temps pour s'y préparer.
 
Toutes ses affaires réunies, la jeune boxeuse rejoignit une de ses amies pour un dernier entraînement avant le jour J. En arrivant à la salle, celle-ci se trouvait bondée, ainsi la fille aux yeux ambrés eût du mal à réquisitionner un ring.
Priyah, son amie depuis son engouement pour la boxe anglaise, avait développé un caractère bien plus téméraire, et n'hésitait pas à faire entendre sa voix, et ce quitte à se faire quelques enemis. C'est donc sans difficulté, à son arrivée, qu'elle prit une place afin qu'elle et Rosalya puissent se préparer.
Alternant leurs combats avec d'autres binômes, les deux jeunes filles profitaient des instants de récupération pour discuter, car si Priyah pouvait s'avérer être « une grande gueule », elle était également quelqu'un de vraiment sympathique et à l'écoute des ses amis.
 
Rosalya lui expliqua alors la proposition que lui avait fait son petit ami, ne faisant pas part de ses inquiétudes au moindre instant. Tandis qu'elle expliquait, le sourire de la jeune indienne se mit à s'élargir.
 
« Et tu t'installes quand avec lui alors ? Vous avez commencé à chercher un appart' ? »
 
Rosalya se trouva ridicule quand elle lui annonça qu'elle n'avait toujours pas accepté la demande de Leigh. Le regard de Priyah s'adoucit peu à peu, marquant l'incompréhension sur son visage.
 
« Mais... Tu as des doutes sur votre relation ?
-Non ! Absolument pas ! » Se justifia la décolorée en agitant ses mains.
« Alors ? Où est le problème ?
-Si je le savais... Je ne m'attarderais pas à le laisser mijoter ! »
 
Priyah sembla réfléchir quelques instants, étudiant diverses possibilités qui pourraient pousser son amie à refuser la demande de son copain. Après une inhalation des plus silencieuses, elle osa finalement demander timidement « Il y a quelqu'un d'autre ? »
 
 

 
***
 
En retard. Il a ignoré son réveil ce matin, et voilà qu'il est en retard.

Castiel avait obtenu pour la première fois depuis plusieurs mois un entretient, et il risquait de le rater. Courant à travers son appartement à la recherche d'une chemise qu'il ne semblait pas retrouver, il se résigna à en enfiler une qui n'était ni repassée, ni à sa taille, puisqu'il avait prit du poids à l'approche de son combat. Dénichant ses clés de voiture, il descendit trois par trois les marches de l'escalier avant de mettre le contact sur son épave qu'il osait parfois nommer « voiture ».
 
Dépassant largement les vitesses autorisées en ville, Castiel arriva finalement avec moins de retard qu'il ne l'avait prévu, mais suffisamment pour se faire recaler dans le hall d'entrée du bureau. 
Une femme blonde d'une quarantaine d'années tentait de le raisonner, lui faisant comprendre que le retard ne pouvait être toléré dans l'entreprise, alors d'autant moins lors d'un entretient d'embauche, seulement Castiel ne semblait pas prêt à en découdre.
 
« Mais j'en ai rien à f*utre ! J'ai payé cette foutue essence, je suis là maintenant, alors vous allez me le présenter ce patron ! Je bouge pas de là tant que je ne l'aurais pas vu !
-Mais monsieur James, vous avez une demie heure de retard, ce n'est pas tolérable, pensez aux autres postulants. Vous devez quitter les lieux, et pas de scandales s'il vous plais. »
 
Le brun lâcha quelques insultes que l'hôtesse ne comprit pas, avant de faire mine de quitter le secteur. Cependant, quand la blonde remit sa tête dans ses documents, Castiel fit demi tour, avant de s'élancer à travers le rez-de-chaussée de l'immeuble, évitant de peu les agents de sécurité, et s'engouffra dans l'ascenseur. Inspectant un à un les boutons de celui-ci, il monta finalement jusqu'à l'étage auquel il pourrait rencontrer son potentiel nouvel employeur. Reprenant une démarche anodine, il s'avança dans les couloirs, guettant une à une les portes des bureaux qui s'alignaient sur tout le couloir. Il rentra finalement , en ayant préalablement toqué, dans le bureau où était inscrit sur la porte, dans un petit encadré doré : « John Fronda. PDG. »
 
« Bonjour monsieur Fronda, excusez moi pour le retard. Les bouchons sur la route... Tout ça tout ça...
-Qui êtes vous ?
-Castiel James, enchanté ! »
 
Il lui tendit sa main que le PDG, interloqué, serra avec poigne, et lui fit signe de s'asseoir. Il s'apprêtait d'ailleurs à parler, sûrement pour lui demander la raison de sa présence dans son bureau, cependant deux hommes en costume ouvrirent la porte à la volée pour tenter d'intercepter le jeune brun.
 
« Il est ici. Ne bougez plus maintenant ! » s'écria un des deux agents.
 
Comprenant qu'il s'agissait des hommes de la sécurité de l'entreprise, Castiel se leva brusquement, cherchant n'importe quelle forme d'issue possible. C'est quand il pensa qu'il était cuit, que son regard s'arrêta sur la fenêtre; laquelle donnait sur les escaliers de secours. Il esquiva alors de peu les deux hommes en costumes, puis s'excusa et salua le quinquagénaire d'un mouvement de main, avant d'ouvrir la fenêtre et de descendre quatre par quatre les marches d'escaliers. Dans un énorme éclat de rire, causé en partie par la situation des plus cocasses, mais également nerveusement, il parcourut les rues de la ville jusqu'à atteindre sa voiture qu'il démarra en trombe. Fixant son reflet dans le rétroviseur, son sourire finit pas se transformer en une moue reflétant une certaine déception. 
« Encore un entretient raté. »
 
En arrivant à son immeuble, Castiel remarqua la voiture de son propriétaire garée sur le parking. Il voulu faire demi tour, mais le destin ne semblant pas en sa faveur aujourd'hui, un crâne à demi dégarni s'échappa de la portière de la voiture qu'il venait de maudire. Il tourna les talons expressément, cependant, le vieil homme l'ayant aperçu, ne se gêna pas pour le lui faire comprendre.
 
« Monsieur James, puisque vous êtes là, vous pourrez bien évidemment justifier vos trois mois de loyer impayés, et me donner mes chèques je suppose ? » Dit-il d'un air hautain.
« Ah monsieur. Ravi de vous voir ! Comment étaient vos vacances ? Au Brésil c'est ça ?
-Pas d'amicalité avec moi James. J'attend votre paiement, si je n'ai pas mes chèques d'ici mardi prochain, j'enclencherais une procédure d'expulsion. Alors dépêchez-vous. Je n'ai pas de temps à perdre avec vous. Et pour vous motiver, je vous coupe l'eau chaude et l'électricité. Ce sera rétabli à la minute où votre chèque se trouvera sur mon bureau. Est-ce bien clair ? »
 
Castiel hocha la tête, puis tourna une bonne fois pour toute les talons, et rentra chez lui. Exténué, énervé et déçu, il s'affala sur son canapé qui faisait également office de lit, puis attrapa son portable pour voir s'il n'avait pas des messages.
 
« Putain Rosa... »
 
 

***
 
 
Priyah avait les bras croisés contre sa poitrine, attendant la réponse de son amie, qui semblait trop tarder à son goût. Mais Rosalya n'hésitait absolument pas sur la réponse, elle s'était perdue dans ses pensées. En effet, s'il n'y avait personne d'autre dans sa vie, que pouvait-il y avoir qui puisse tant la bloquer dans cette demande? Ce n'était pas trop tôt, cela faisait plusieurs années qu'ils étaient ensemble... Rien ne pouvait la bloquer, et pourtant, elle savait qu'elle aurait énormément de mal à dire oui à cette demande.
 
Avant que Rosalya ne puisse lui répondre, le ring se trouvait de nouveau libre. Priyah releva un sourcil, et rigola nerveusement avant d'embraquer son amie avec elle pour finir leur entraînement. 
 
À la fin de celui-ci, la fille aux yeux ambrés envoya un message à Castiel pour lui dire qu'elle passerait dans très peu de temps. Elle était impatiente de lui parler de la présence du fils de Michael Spinks à son combat. Se changeant rapidement, elle attrapa son sac, embrassa son amie, puis se précipita dehors pour ne pas rater son bus la menant jusqu'à chez son meilleur ami.
 
 
***
 
 
Rosalya s'installa sur le canapé, mais elle était tellement surexcitée qu'elle ne tenait pas en place. Elle se levait, faisait un tour d'appartement, s'approchait de la fenêtre, puis se réinstallait, et recommençait son va et vient. Castiel s'amusait de son comportement, mais était bien trop intrigué, alors il lui attrapa les deux mains quand elle passa devant lui, et la maintint face à lui.
 
« Ça suffit ton remue-ménage. Qu'est-ce qui t'arrive? » Demanda-t-il en souriant.
 
Elle se mordit la lèvre inférieure tout en souriant, et se mit à lui raconter ce que Kim lui avait annoncé un peu plus tôt.
 
Le sourire de Castiel s'élargissait au fur et à mesure qu'elle parlait, et une fois son discours terminé, il l'attrapa et la fit tournoyer dans ses bras. Ils riaient de bon coeur quand petit à petit le rire de Castiel s'estompa. Rosalya le regarda alors, intriguée, avant de perdre son sourire, et de lui demander ce qui n'allait pas. Le brun secoua sa tête, Rosalya comprit alors qu'il ne fallait pas qu'elle insiste pour le moment, et qu'il lui en parlerait quand il en sentirait le besoin. Elle attrapa alors la main de Castiel pour le faire asseoir sur le canapé, avant de déclarer « C'était pas la seule chose donc je voulais te parler. Leigh m'a proposé de m'installer avec lui hier soir. » Son sourire habituellement épanoui, semblait cacher une forme de culpabilité. Castiel interrogea son amie du regard, l'invitant à poursuivre, mais Rosalya ne répondit rien, ce qui poussa le boxeur à dire « Et donc, la suite? » tout en maintenant un sourire qu'il se forçait à tenir, sachant très bien à quoi s'attendre.
 
« Et bien, je ne lui ai pas encore répondu, et je ne sais pas vraiment quoi lui dire...
- La question est pourtant bien simple. Si tu as envie de vivre avec lui, tu rends tes clés et tu fonces chez lui. Si ce n'est pas le cas... Et bien ne le fais pas.
- Mais j'en ai envie... Mais...
- Mais quoi? » Il arborait un large sourire, sincère cette fois-ci. « Qu'est-ce qui peux bien te bloquer à aller habiter avec celui que tu aimes? Tu veux bien me trouver un argument plausible? 
- J'en sais rien...
- Tu te poses trop de questions. Arrête de te prendre la tête comme ça. Tu l'aimes, tu es heureuse avec lui.
- Tu as sans doute raison.
- Bien sûr que j'ai raison! » Il assurait ses propos d'un sourire en coin.
« Au fait, ton entretien, c'était pas aujourd'hui? »
 
Castiel mit ses bras derrière sa tête avant de se laisser tomber sur le dossier du canapé, soupirant, avant de laisser échapper un rire nerveux. Il repensa alors au scénario insensé de son entretien matinal, et ne se cacha pas de raconter cela à sa meilleure amie, avec qui il eut un fou rire mémorable.
 
Rosalya buvait ses paroles, comme à chaque fois qu'il racontait une des ses anecdotes improbables. Castiel avait un don d'élocution, en effet, il était totalement impossible pour toute personne bien portante d'écouter le jeune brun discuter sans y prêter attention. Et la jeune boxeuse ne faisait pas exception à cette règle. Riant de bon coeur avec lui, elle demanda « Bon, du coup, un entretien raté, mais quand est-ce que tu en auras un autre? », toujours le sourire aux lèvres.
 
« Oh, je ne sais pas trop... » Répondit-il pensif. Castiel n'obtenait pas souvent d'entretien, même si ces CV tournaient régulièrement dans toutes les sortes d'entreprises qui cherchaient à embaucher, le fait qu'il ait arrêté ses études avant l'obtention de son diplôme ne favorisait pas ses candidatures au regard des employeurs. 
Il prit une inspiration bruyante, puis se mit à sourire en fixant sa meilleure amie, avant de lui dire « Bon... Avant que tu ne t'installes avec ton cher et tendre, tu m'autorises à squatter un peu chez toi quelques jours ? Mon proprio va pas tarder à tout nous couper là.
-Encore ? Castiel... Tu lui dois combien cette fois... ? »
 
Elle n'était ni en colère, ni lassée. Elle était simplement inquiète pour son ami qui, par son absence d'emploi, avait vraiment des difficultés à finir ses mois. Elle se leva alors rapidement quand elle sentit que Castiel ne voulait pas lui annoncer de montant. Attrapant son sac, elle en sortit quelques billets, remboursant le repas que Castiel lui avait offert au restaurant récemment. Quand elle lui tendit la liasse, le jeune homme fit rouler ses yeux, avant de se lever, cependant Rosalya le rattrapa.
 
« Écoute, je sais que tu n'en veux pas, ton orgueil t'en empêche. Et même si cela ne suffira clairement pas à rembourser tes dettes, disons que... Ça te permettra au moins de remplir ton frigo pour quelques jours.
- Rosa... » souffla-t-il, apparemment vexé. « Je peux encore offrir un restau' à ma meilleure amie...
-Non tu ne peux pas... Sérieusement, quand tu m'as dis que tu m'invitais, je pensais que tu avais tout réglé, je n'aurais jamais accepté sinon... Quand tu auras un salaire, si ça peut te faire plaisir, tu me rembourseras, mais là, je ne te laisse pas le choix ! »
 
Elle le fixait avec cet air déterminé que Castiel ne connaissait que trop bien ; elle possédait le même quand elle était sur le ring. Poussant un râle d'abnégation, il s'avoua vaincu, et prit Rosalya dans ses bras, chuchotant, comme si cela lui brûlait la gorge, un léger « Merci » auquel la demoiselle sourit, satisfaite de son action.
 
« Allez, prend ton sac de survie, on va chez moi. » Dit-elle en se détachant doucement de l'emprise de son meilleur ami.
 
 
***
 
 
Une sonnerie impétueuse lui fit ouvrir les yeux. Les frottant de ses fines mains, Rosalya bailla longuement avant de se lever, et de filer, en traînant des pieds, dans la cuisine. En arrivant dans le salon, elle vit Castiel, allongé sur le canapé, emmêlé dans un drap qui ne le couvrait pas complètement. Elle s'approcha alors de lui, et lui secoua l'épaule.
 
« Allez, lève-toi, il va falloir se préparer, si tu te lèves trop tard, tu seras amorphe au combat.
- Ouais ouais... J'arrive... », grommela le brun.
 
Elle continua son chemin jusqu'à la cuisine, et prépara le petit déjeuner. Elle s'installa sur le plan de travail, tenant sa tasse de café brulante, et ne cessait de faire tournoyer sa cuillère dans sa boisson, comme si cela allait l'aider à se réveiller.
Castiel de son côté, finissait de s'étirer, et rejoignit son amie dans la cuisine. Il attrapa le gâteau que Rosalya s'apprêtait à manger, et s'assit en souriant face à elle.
 
« Bah alors, tu ne dis rien ? T'as plus la pêche le matin d'habitude. »
 
Elle lui adressa un sourire diabolique « Je trouverais mieux pour me venger que de te voler ta nourriture, ne t'inquiètes pas pour ça. »
 
Ils rirent en choeur, et finirent leur petit déjeuner dans la bonne humeur.
 
« Alors... Prêt pour ce soir ?
- Bien sûr, tu me connais. » Dit-il avec un sourire hautain.
« Arrête de te la jouer macho sûr de toi, ça marche pas avec moi. » lui répondit-elle en riant.
 
Il la fixa en souriant, et se tenta à un duel de regard que Rosalya coupa en le regardant de travers. Il se mit à rire, puis déclara finalement « Ok Ok ! J'ai une putain de pression là, et je flippe à mort de me rater devant eux. »
 
Eux. Micheal Spinks et son fils, Junior Spinks, tous deux présents pour, il l'espérait vraiment, le recruter afin qu'il puisse peut-être s'engager dans une carrière professionnelle. Castiel n'avait pas comme son amie, démarré ce sport par hasard. Il la pratiquait depuis ses 12 ans, et depuis qu'on comptabilisait ses victoires et défaites, il n'avait perdu qu'une seule fois, et cette défaite lui avait coûté quelques bons mois de rétablissement durant lequel il n'avait pas pratiqué. Ce jour-là, des recruteurs étaient présents, il avait donc manqué l'occasion de lancer sa carrière. Et ça, Rosalya le savait. Elle savait donc que son ami angoissait à l'idée de réitérer le passé, comme s'il s'agissait d'un cercle vicieux.
 
Elle se leva puis se mit debout face à lui, pointant son index vers le visage du brun, et déclara solennellement «  Tu vas gagner. Tu as absolument toutes tes chances, et si ce n'est pas le cas, tu auras bien d'autres occasion. Si tu joues aussi bien qu'à tes derniers combats, il n'y a aucune chance que tu ne sois pas pris. Ok ? »
 
Les sourcils froncés, la mâchoire crispée et les traits tendus, le jeune boxeur se détendit finalement au long du discours de son amie. Il passa sa main dans ses cheveux, lui adressa un sourire, et disparu dans la salle de bain, pour se préparer à son dernier entraînement...
 
Rosalya le regarda partir, et comme un déclic, elle chercha son portable. « Merde, Leigh ! »



Voilà pour le troisième chapitre. Qu'est-ce qui vous attend au chapitre 4? Un ring, un combat, un duel... La carrière de Castiel qui décolle? Pensez-vous qu'il va gagner son combat? Une idée de son adversaire? ;) À bientôt pour la suite, et dites moi ce que vous en pensez surtout :)


Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.234.233.48) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    01/03/2017

    LyoneviaDragneel wrote: "Très bon chapitre ! Le sport que tu as choisi pour cette histoire est vraiment cool : ça change des éternels musiciens ha ha. Aura-t-on un développement du personnage de Dan ? Même s'il n'est pas très important et détestable, j'aimerais bien savoir s'il aura un rôle principal dans un chapitre ! (Où il aurait le mauvais rôle bien évidemment...)
    PS : J'ai lu un commentaire qui disait ne pas avoir trouvé de fautes d'orthographe. Je dois t'avouer que j'en vois quand même, mais seulement 3 ou 4 par chapitre, et comme je sais très bien que ce ne sont que des fautes d'inattention, j'évite de te le dire à chaque fois, ça deviendrait lourd pour si peu !
    Bises, Lyonevia
    "

    Oui ! Je suis ravie que le choix te plaise, j'avais envie de sortir un peu des sentiers battus ^^
    Dan? Bien sûr, le connard de patron sera bien présent ! Non pas comme personnage principal, mais il aura de quoi paraitre bien plus détestable que prévu ;)
    N'hésite pas à me dire où tu trouves les fautes, j'aime m'améliorer, ça ne me gêne pas que tu me le dises, au contraire ^^
    Merci pour ton commentaire !
    Bisous,
    Lola <3

  • LyoneviaDragneel

    25/02/2017

    Très bon chapitre ! Le sport que tu as choisi pour cette histoire est vraiment cool : ça change des éternels musiciens ha ha. Aura-t-on un développement du personnage de Dan ? Même s'il n'est pas très important et détestable, j'aimerais bien savoir s'il aura un rôle principal dans un chapitre ! (Où il aurait le mauvais rôle bien évidemment...)
    PS : J'ai lu un commentaire qui disait ne pas avoir trouvé de fautes d'orthographe. Je dois t'avouer que j'en vois quand même, mais seulement 3 ou 4 par chapitre, et comme je sais très bien que ce ne sont que des fautes d'inattention, j'évite de te le dire à chaque fois, ça deviendrait lourd pour si peu !
    Bises, Lyonevia

  • Direkutori-No-Ryu

    29/01/2017

    Bonjour ma petite dragonne !
    Ton nouvel oeuf a été placé dans ton nid !
    http://direkutori-no-ryu.skyrock.com/3289208142-Son-Bonheur-Contre-Le-Mien.html

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    29/01/2017

    Ayumu wrote: "Bonjour, bonjour !
    Comme d'habitude c'est superbement écrit et je n'ai pas vu de fautes, si je m'en souviens bien.

    L'amitié entre Rosalya et Castiel et décidément très forte !
    La fuite de Cast'... Oh nan mais le fou rire que je me suis prise XD
    L'illustration est superbe, soit-disant passant.
    Je sais pas vraiment quoi dire en fait, mis à part que j'ai hâte de la suite et que j'ai vraiment envie de voir comment le rouge va s'en sortir.
    En tout cas, tu utilises un super vocabulaire, on ne s'ennuie pas !
    Bizes~
    "

    Bonjour à toi ! Merci pour ce très gentil commentaire :)
    En effet, j'essaie de montrer la force de leur amitié, en tentant d'éviter les ambiguïtés, et de faire cliché ^^
    Moi aussi je me suis bien amusée en écrivant ce passage x)
    Merci pour tous ces si gentils compliments en tout cas ,
    À très vite, bisous <3

  • Ayumu

    29/01/2017

    Bonjour, bonjour !
    Comme d'habitude c'est superbement écrit et je n'ai pas vu de fautes, si je m'en souviens bien.

    L'amitié entre Rosalya et Castiel et décidément très forte !
    La fuite de Cast'... Oh nan mais le fou rire que je me suis prise XD
    L'illustration est superbe, soit-disant passant.
    Je sais pas vraiment quoi dire en fait, mis à part que j'ai hâte de la suite et que j'ai vraiment envie de voir comment le rouge va s'en sortir.
    En tout cas, tu utilises un super vocabulaire, on ne s'ennuie pas !
    Bizes~

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    28/01/2017

    FicNotreHistoire wrote: "*applaudissements* j'ai réussi à lire ce chapitre d'une traite !!! C'est le premier chapitre de cette fiction que je lis en une fois XD, vivement le prochain XD. Comme toujours j'applaudis, ton illu' était trop belle *o* en plus j'aime trop Priyah ^^ j'ai hâte de lire la suite pour savoir si Cast' va gagner son combat XD. Au faite pendant que j'y pense tu as avancé sur "La prison du coeur" ? bon bah kisses et à la prochaine <3"

    *applaudissement* à toi aussi xD
    Merci beaucoup :D Je suis contente que ça t'ait plu ^^
    Moi aussi j'aime beaucoup Priyah ahah ;)
    La suite n'est pas prête du tout en tout cas x)

    Je pense l'avancer un peu aujourd'hui, mais pas sûr... Je te tiendrais au courant :D <3

  • FicNotreHistoire

    28/01/2017

    *applaudissements* j'ai réussi à lire ce chapitre d'une traite !!! C'est le premier chapitre de cette fiction que je lis en une fois XD, vivement le prochain XD. Comme toujours j'applaudis, ton illu' était trop belle *o* en plus j'aime trop Priyah ^^ j'ai hâte de lire la suite pour savoir si Cast' va gagner son combat XD. Au faite pendant que j'y pense tu as avancé sur "La prison du coeur" ? bon bah kisses et à la prochaine <3

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    28/01/2017

    HistoireAS wrote: "J'aime trooooop >< 3 Je veux savoir la suite non d'un stroumph x)

    J'ai vraiment hâte de savoir comment le combat de Castiel va se passer, je crois les doigts x)
    "

    Ah bah ça, je ne l'ai absolument pas écrite encore, donc c'est pas pour tout de suite héhé x)
    Merci En tout cas :p
    Ouais, moi aussi je croise les doigts, je sais pas encore si il va le gagner ou pas xD <3

  • HistoireAS

    28/01/2017

    J'aime trooooop >< 3 Je veux savoir la suite non d'un stroumph x)

    J'ai vraiment hâte de savoir comment le combat de Castiel va se passer, je crois les doigts x)

  • Fan-Fiction-AmourSucre-K

    28/01/2017

    AmourSucreFiction wrote: "Mais ouais le truc con quoi, et là après, quand t as bien tardée, illumination xD"

    EXA-CTE-MENT ! xD

Report abuse